Les compositeurs

 

Les neuf compositeurs qui ont accepté de se lancer dans cette aventure de création inédite sont issus de mondes musicaux différents et variés. Ils assurent ainsi à ce projet une diversité plaisante et stimulante. Cliquez sur le nom du compositeur-trice pour en savoir plus !

 

Léo Albisetti (1997)

J’aime à me représenter le travail de composition musicale comme un artisanat sur le son, en quête perpétuelle d’équilibres. Ces équilibres indicibles et sans cesse remis en question forment l’essence d’une pièce et sa plénitude. Ils confèrent à la musique un caractère émotionnel et élaboré, une raison d’être à part entière.”

Raoul Baumann (1981)

“Ecrire de la musique en hommage aux géants millénaires qui nous entourent, c’est se rattacher à nos racines et se projeter vers le ciel. Je cherche à me mettre au service de la musique, pour la simple joie de réunir les energies des musiciens et du public, et pour la magie des instants où elle touche les âmes et les esprits d’une façon connue d’elle seule.”

Julie Campiche (1983)

“Ce qui caractérise la harpiste Julie Campiche est sa quête perpétuelle d’innovation. Ses recherches l’ont ainsi conduite vers l’ajout d’effets électroniques qui complétent avec bonheur sa palette d’improvisatrice.
Depuis 2016, Julie élargit son champ d’activités et se lance dans le domaine du sound design. Elle a reçu le mandat de la RTS (Radio Télévision Suisse) pour créer le nouveau jingle d’Espace 2.
Avec une composition pour grand ensemble dans le cadre de cette création, initiée par le Corps de Musique de Saint-Imier, Julie assouvit son besoin de nouveauté et se lance dans une nouvelle aventure.”

Aurélien Darbellay (1992)

“Je ne m’arrête à aucun style, aucune instrumentation. Ce projet m’enthousiasme, c’est un nouveau défi autant au niveau de l’effectif de l’harmonie que du matériau sur lequel se fonder pour composer.”

Denis Fedorov (1971)

Inspiré par un if de 2800 ans situé dans le cimetière de Crowhurts, j’ai composé une oeuvre évoquant le cycle de la Vie. L’if projetant ses branches vers le ciel symbolise, à mes yeux, la résurrection, la vie éternelle. Je vois ma composition comme un hymne à la gloire de la nature. C’est en la contemplant que je me suis mis à la recherche de sons…

Marc Jeanbourquin (1977)

Que la musique soit composée pour harmonie, fanfare, brass band pour piano, qu’elle soit vocale ou encore pour instruments électroniques elle doit rester au service des émotions. Elle permet à chacun de voir des images ou de se raconter son histoire.

Louis Kroni (1999)

L’inspiration motiva le choix des émotions que le compositeur souhaitera susciter. A cette fin, il choisira l’adaptation intrumentale la plus appropriée afin que les musiciens, à leur tour, parviennent à tranmsettre l’émotion recherchée. 

Vincent Pellet (1969)

Le style employé pour le projet “Immortels” se rapproche d’une sorte “d’éternalisme” en utilisant des références de cultures anciennes avec un langage d’aujourd’hui.

Jeremy Rossier (1989)

“Je ne sais pas s’il existe un “style” spécifique aux ensembles d’harmonie mais c’est en tout cas essentiellement pour ce type de formation que j’ai, jusqu’à présent, composé ou arrangé. D’un autre côté, je compose énormément avec un séquenceur pour des musiques de courts-métrages; donc je pense que le style qui me caractérise le mieux est finalement cette dimension “musique de films”, très descriptive et narrative.”